◆★ LA CHAINE YOUTUBE ★◆

Stef se dévoile entre deux concerts aux Blancs Manteaux

stéphanie bourguignon
stéphanie bourguignon

Entre deux ballades musicales, Stephanie Bourguignon nous a donné quelques détails sur son parcours, sa carrière et surtout sur son spectacle « Stef! Y en a pas 2! » actuellement au théâtre Les Blancs Manteaux.

Youhumour : Bonjour Stef, avant de commencer, racontez nous votre parcours :
Stef: Depuis toute petite j’ai toujours été attirée par le chant. J’ai été dans une école de théâtre pendant 3 ans. J’avais un prof d’opéra qui trouvait ma voix particulière et s’est proposé de me donner des cours gratuitement. Pour moi, faire du lyrique c’était pour rigoler mais je ne pouvais pas passer à côté de cette expérience. Aujourd’hui, pour moi, chanter est aussi naturel que de jouer sur scène.

YH : Comment vous êtes-vous retrouvée dans le monde du spectacle musical ?
S: Après l’Opéra Comique, j’ai connu l’univers du cirque avec la troupe Pepperoni Circus pour laquelle j’ai commencé à jouer du théâtre musical pour le jeune public. J’ai pu y rencontrer et jouer avec des musiciens merveilleux avec qui nous vivions notre passion pour la musique. Mais c’est avec le spectacle « psycholoblues » que tout a commencé.

YH : Pourquoi ?
S : « Psycholoblues » est le tout premier spectacle dans lequel j’interprétais mes propres textes. J’y ai mis tout mon coeur en m’inspirant de l’univers de Pierre Perret et de Charles Aznavour. C’était un monologue musical avec une véritable démarche théâtrale. Recevoir le prix de l’Humour de Nîmes et celui du Coup de Coeur de l’Adam m’a beaucoup encouragé.

YH : Comment choisissez vous le thème d’une chanson ?
S : Je regarde autour de moi, je lis, j’espionne les gens de la vie de tous les jours. Voir et comprendre ce que la majorité des personnes vivent et ressentent est un élément important dans ma démarche d’écriture. Il arrive aussi que dans certaines de mes chansons je parle de moi. A vous de les trouver…

YH : Avez vous la possibilité d’ajouter de nouveaux thèmes musicaux au fil de vos représentations?
S : Oui, Noël approchant, je prépare un texte concernant cette période. Mais dans l’humour, il y a des contraintes, je ne peux pas parler de tout. J’ai de nombreux textes qui ont été retirés pour le spectacle, notamment celui sur l’avortement par exemple.

YH : Dans “Stef ! Y en a pas 2,” vous partagez la scène avec François Debaecker, le pianiste qui participe à la narration. Comment l’avez-vous rencontré ?
S : Nous nous sommes rencontrés lors d’un évènement musical. Il avait adoré mon spectacle et ma voix. Après de longues discussions, il y avait un désir mutuel de travailler ensemble. On s’est donc retrouvé pour Stef dans tous ses éclats où il peut, en musique, apporter une notion narrative dans mes textes. En bref, on se résonne l’un l’autre.

Stef en Tapioka

Stef tente de revendre les accessoires de la scène au public.

YH : Votre prestation est souvent entrecoupée par le personnage de Tapiôka. Pourquoi intégrer un personnage qui donne une toute autre dimension à ce spectacle musical ?
S : En fait, le personnage de Tapiôka est un personnage qui est apparu par hasard dans un spectacle d’improvisation. Le public l’a adoré et depuis elle fait sensation dans chacune de ses apparitions. Malgré son accent, son costume fleuri et ses « mauvaises » manières, c’est un personnage complètement magique.

YH : En quoi sa présence était-elle indispensable pour vous et pour le spectacle ?
S : Le personnage avait plu au metteur en scène du spectacle et il nous a proposé de l’intégrer dans le spectacle. C’est un exercice intéressant car après des années de chant j’ai retrouvé tout ce que j’aime dans la rigueur, la mise en scène et tous les codes du théâtre. J’avoue avoir été inquiète de me relancer dans l’impro avec le personnage de Tapioka mais je prends, à chaque représentation, énormément de plaisir. Pour moi le théâtre traditionnel et musical m’inspirent l’un l’autre.

YH : Avez vous des projets en cours en tant que comédienne et en tant que auteur-interprète ?
S : Et bien je vais bientôt sortir un nouvel album de mes ballades et je prépare en ce moment un spectacle musical plus personnel. Au théâtre, je me prépare également à jouer dans la pièce d’Eve Ensler : Un Corps parfait.

Retrouvez Stef, François et Tapioka dans « Stef! Y en a pas 2 ! » au théâtre des Blancs Manteaux les vendredis et samedis à 19h30.

[button size=medium style=less_round color=red align=center url=http://www.billetreduc.com/93136/evt.htm]RESERVER[/button]

Profitez-en pour visionner le clip « Le permis » réalisé par Jean-Phillipe Bouretz :

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *