◆★ LA CHAINE YOUTUBE ★◆

Jérôme Daran, le tombeur désespéré

photo-Jérôme-Daran
photo-Jérôme-Daran

Et oui sur Youhumour, quand un spectacle nous plait on en parle. Aujourd’hui, c’est au tour de la pièce Desperate Housemen d’en faire les frais.

© DR Les humoristes Jerôme Daran, Alexis Macquart et Stéphane Murat se sont rassemblés pour jouer en commun un pièce déjantée où les hommes sont à l’honneur : Desperate Housemen. Une comédie romantique qui rencontre actuellement un vif succès auprès du public. L’histoire ? Réunion de crise ! Jérôme, désespéré, fait appel à ses deux meilleurs amis Alexis et Stéphane pour reconquérir Sophie, sa petite amie, qui vient tout juste de le quitter. En ayant pour thème la vie de couple et les relations hommes-femmes, le trio d’humoriste promet des moments d’anthologies.

« De bonnes répliques et surtout d’excellents comédiens dans des registres différents » Un spectateur satisfait

Sans tabou, la pièce assène au public des scènes survoltées entrecoupées de répliques toutes aussi hilarantes sur l’amour, le sexe et les femmes. Jamais vulgaire, bien construit, Desperate Housemen est un one men show à voir absolument pendant l’été !   Humoristes rodés à la scène, Jérôme Daran est un pro du one man. Auteur de sketchs, il écrit aussi pour les plus grands humoristes comme Florence Forresti et Jean Luc Lemoine. Tenant l’un des rôles dans la pièce Desperate Housemen,  Jérôme Daran nous en dévoile un peu plus :

Youhumour : Parlez nous de votre pièce Desperate Housemen mise en scène par Caroline Chiroz ?

Jérôme Daran : Desperate Housemen c’est l’histoire d’un trio d’ami confronté à l’amour et à ses aléas.  En gros, c’est une chronique décalée sur les difficultés du couple vue par les hommes.

Vous êtes aussi un auteur. Comment s’est déroulée l’écriture de la pièce ?

JD : Avant d’être une pièce de théâtre, Desperate Housemen était un plateau d’artistes initié par Stéphane Murat. J’avais fait quelques remplacements jusqu’au jour où il m’a proposé de rejoindre complètement l’aventure. C’est là qu’on a commencé à réecrire l’histoire, les scènes, et à créer une interaction entre les trois protagonistes. Au fur et à mesure des représentations on rajoutait des choses, on testait, on supprimait et on le fait toujours.

photo-Jérôme-Daran

L’humoriste Jérôme Daran

Un projet de grande envergure pour vous. Comment s’est passée la première ?

JD : La première fois c’était au Grand Point Virgule de Montparnasse. J’y jouais mon one man show à l’époque. On a eu l’opportunité d’obtenir un créneau là bas pour jouer la pièce deux fois par semaine. Et ça s’est si bien passé qu’on a eu la chance de la jouer 6 fois par semaine après quelques mois. Ça a commencé à bien prendre et puis maintenant ça marche hyper fort.

Les filles en prennent pour leur grade dans la pièce mais pour quel type de public s’adresse t-elle ?

JD : Je n’ai jamais réfléchi à ça. Ce n’est vraiment pas calculé. Pendant la création de la pièce on a mélangé des éléments de one man sans trop viser un public particulier. Je pense que ça peut parler autant aux hommes qu’aux femmes.

Justement, pensez-vous qu’il existe une différence entre l’humour féminin et masculin ?

JD : Tout dépend de quoi on parle quand on arrive sur scène et tout dépend du propos. En fait je pense qu’il n’y a pas de différences. Evidemment un point de vue féminin va intéresser plus les filles mais tout dépend de quoi on parle et comment.

Alexis Macquart et Stéphane Murat sont deux humoristes qui aiment aborder le thème de la féminité dans leur show, comment les avez-vous rencontré ?

JD : J’ai connu Stéphane Murat au début de ma carrière au Café-théâtre la Providence dans le 19ème et on s’est aussi croisé dans l’émission Les Coups d’Humours sur TF1, donc je le connais bien. Alexis Macquart est un ami de Stéphane Murat que j’ai rencontré en travaillant sur la pièce. On s’entend super bien tous les trois, c’est pour ça que ça marche bien !

Le trio-desperate housemen

Stéphane Murat, Jérôme Daran et Alexis Macquart

Quelles différences y a t’il entre jouer un One Man show et un Three Men Show ? Une préférence ?

JD : Dans Desperate Housemen il y a des parties solos, à trois ou à deux. Mais je trouve agréable de jouer à plusieurs car c’est quelque chose que je n’avais jamais fait. Partager la scène dans une comédie je trouve que c’est cool. Ça permet d’exploiter de nouvelles choses et de tester une nouvelle facette du jeu. Entre jouer un seul en scène et en troupe je ne peux pas choisir, j’aime les deux.

Vous préparez actuellement votre nouveau spectacle solo. Pouvez vous nous en dire plus ?

JD : J’ai un One Man Show en gestation que je suis en train de rodé dans quelques salle notamment en Belgique mais en ce moment je me focalise sur la pièce. C’est un spectacle qui ressemblera au précédent et qui parlera de ma vie perso, de mes opinions sur l’actu etc… Ce n’est pas encore affiné donc il faudra encore attendre pour me voir en solo.

Vous jouez Desperate Housemen au théâtre Bobino jusqu’au mois de Juillet puis au Grand Point Virgule jusqu’en Août. Avez-vous d’autres projets ?

JD : Après notre représentation au théâtre Bobino on jouera la pièce au Point Virgule de Août à Décembre 2014. Je viens aussi de tourner dans une série comique faussement réaliste sur ma vie. Sinon, je collabore toujours avec Florence Foresti pour son spectacle et j’écrit à droite à gauche pour d’autres projets.

Quelque chose à dire pour les spectateurs indécis à voir votre pièce Desperate Housemen ?

JD : Courrez voir cette bande de potes en mal d’amour et vous passerez un moment de détente et de fous rires sans temps mort ! C’est promis ! [button size=medium style=round color=red align=none url=http://youhumour.fnacspectacles.com/recherche/rechercheRapide.do?search=desperate+housemen]RESERVER MAINTENANT[/button]

Les vidéos du trio d’humoriste rien que pour vous :

Toutes les vidéos de sketchs de vos humoristes préférés sur Youhumour.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *