◆★ LA CHAINE YOUTUBE ★◆

Xavier Adrien Laurent : un Marseillais à Paris

Xavier Adrien Laurent
© DR

Xavier-Adrien Laurent présente son premier one-man-show « Xavier-Adrien Laurent, Artiste Dramatique » à Paris au Lucernaire à partir du 10 juillet. Rencontre avec un artiste fascinant touche à tout : théâtre, cinéma, télévision, mise en scène…


Xavier Adrien Laurent

Youhumour : Bonjour Xavier Adrien Laurent. Vous avez déjà 29 ans de théâtre derrière vous. Pouvez-vous nous parler de votre parcours ?


Xavier Adrien Laurent : L’école n’était vraiment pas un plaisir pour moi.  A 11 ans, ma mère me propose de faire du théâtre, parce que je faisais toujours l’andouille tout en étant timide. Je n’étais pas vraiment emballé, donc elle m’a dit : « si ça te ne plait pas tu ne continues pas, mais essaie ! » Alors j’ai essayé et je n’ai plus arrêté. A 16 ans, j’ai arrêté l’école et je suis rentré au conservatoire de Marseille. J’y ai d’ailleurs rencontré Hervé Lavigne et Sam Khebizi qui sont les co-auteurs de mon spectacle. (ndlr : Hervé Lavigne est aussi le metteur en scène du spectacle). En parallèle du théâtre, j’ai fait du cinéma et de la télévision.

YH : Quelle a été la réaction de vos parents quand vous leur avez annoncé que vous souhaitiez arrêter l’école pour vous consacrer entièrement à cette passion ?

XAL : Quand je leur ai dit à 16 ans que je ne retournerai pas au lycée ça ne leur a pas fait plaisir. La nouvelle a mis quelques jours à passer. Ils n’étaient pas laxistes, mais pas psychorigides non plus. Ils ont dû penser que j’allais retourner au lycée l’année d’après, sauf que ça ne s’est pas passé comme ça.

Xavier Adrien LaurentYH : Parlez-nous de  votre spectacle « Xavier Adrien Laurent, Artiste Dramatique »

XAL : Je parle du métier de comédien. Dans mon spectacle, on peut trouver des grands auteurs évidemment comme Shakespeare Rimbaud ou Corneille… en dehors de moi forcément. *rire* Mais vous pouvez trouver aussi Plus Belle La Vie, L’Olympique de Marseille, la pub du loto que j’ai faite … C’est un spectacle sur tous les aspects du travail de l’acteur, sur comment il apprend son métier…

YH : Vous êtes à l’affiche du Lucernaire jusqu’au 6 octobre à Paris. Quels sont vos projets ?



XAL : Je vais finir ce que je fais pour la Capitale Européenne de la Culture à Marseille. Depuis le début de l’année, je fais découvrir des artistes tous les samedis au Pavillon M. J’aimerais bien jouer le spectacle à la fin de l’année à Marseille, car la saison du théâtre c’est de octobre/novembre aux beaux jours et les marseillais, dès qu’il fait beau, ils oublient le théâtre pour aller à la plage, à part cette année évidemment. Et dès que ce spectacle roule et qu’on le tourne, je me mets à travailler sur le prochain.

YH : Vous avez déjà des idées plus ou moins avancées sur le prochain spectacle ?


XAL : J’en ai une dizaine en tête, mais je pense qu’en travaillant dessus je peux, à coup sur, sortir 4 à 5 spectacles ça c’est certain !
Dans lXavier Adrien Laurentes envies que j’ai et qui sont assez construites déjà, je veux démonter les classiques du théâtre.
Un autre sur l’humour sous toutes ses formes, c’est à dire dans la littérature, comment ça s’est démocratisé avec le fameux café-théâtre, et comment aujourd’hui on en vient au stand up. Sans oublier les enjeux de ce phénomène qui est aujourd’hui quelque chose de commercial et d’intéressant financièrement.
Un autre sur le langage, où on va essayer de le désacraliser et d’analyser les codes des nouveaux langages.

YH : Et pourquoi pas ne pas faire un spectacle sur votre ville, Marseille ?


XAL : C’est une idée à laquelle j’avais pensé.  Il y a des supers représentants de Marseille comme Titoff ou Bosso, mais il y aussi parfois des spectacles, qui ne tournent pas à Paris, comme on en faisait sur les boulevards parisiens il y a 100 ans des « couillonnades marseillaises » comme le disait Raimu. Moi je pense qu’on peut faire « des couillonnades marseillaises » qui mettent mieux en valeur Marseille. Le spectacle s’appellerait « Xavon de Marseille ». *rires*

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Coraline dit :

    Jamais entendu parler de ce type…

  2. We really appreciate your website post. You will find loads of techniques we could put it to incredibly excellent use with minimum effort with time and capital. Thank you so a lot pertaining to helping possess the post answer a lot of concerns we have come across just before now.

  3. Youre so cool! I dont suppose Ive read anything similar to this prior to. So nice to uncover somebody with some original thoughts on this topic. realy appreciation for beginning this up. this net web site is 1 region that is definitely needed on the web, somebody if we do originality. advantageous job for bringing new stuff for the web!

  4. Amazing issues here. I am very happy to look your article. Thanks so much and I’m taking a look ahead to touch you. Will you please drop me a e-mail?|

  1. 19 juillet, 2013

    […] d’une veste d’officier Xavier-Adrien Laurent arrive sur scène avec le premier vers du poème « Oceano Nox » de Victor Hugo : « Ô […]

Répondre à Bumper case cover Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *